Irina Girikanan (イリーナ・ギリカナン, Irīna Girikanan) est un personnage de la série Inazuma Eleven Orion. Elle est la femme de Valentin Girikanan, aujourd'hui décédé, ainsi que la mère de Bernard Girikanan et Froy Girikanan. Elle est le "vrai rideau noir" de la Fondation Orion et tire en réalité toutes les ficelles.

Pendant longtemps, il a été pensé que toutes les actions de la Fondation Orion étaient faites dans le seul but de s'enrichir. La réalité est plus complexe. Irina avait effectivement pour but initial d'avoir toujours plus d'argent, mais ses voyages à travers le monde lui ont laissé penser qu'il fallait le changer complètement. Elle utilise donc la fondation dans ce but.

Personnalité

Irina frappant Takuma Shinjo

C'est une femme cruelle et violente qui se moque éperdument de ce que les autres pensent ou ressentent. Elle n'a montré aucune émotion quand elle a frappé son fils Bernard ou quand elle s'est énervée lorsque ce dernier essayait de lui expliquer les sentiments des enfants de la sélection brésilienne à l'égard du football. Cela est de même lorsqu'elle a vu son fils Froy complètement choqué et déboussolé au moment où il a découvert que sa mère frappait son grand frère.

Elle est extrêmement égocentrique et cherche à détruire toute personne qu'elle juge inutile. Elle est qualifiée de "sorcière" par Monsieur Yi. Elle est très calculatrice, au point de toujours avoir un coup d'avance sur ses adversaires.

Elle est obsédée par l'argent et le pouvoir. Elle n'a que faire du football et des valeurs qu'il véhicule. Elle utilise la Fondation Orion, créée par son défunt mari, pour arriver à ses propres fins. L'objectif initial de la fondation était à la fois de sauver financièrement les enfants pauvres et de sauver leurs cœurs, puis leur redonner foi en l'avenir en inculquant les véritables valeurs du football. Elle dit elle-même qu'il ne faut reculer devant rien et est allée jusqu'à empoisonner les joueurs de l'équipe de France.

Histoire

Passé

Irina Girikanan n'hésite pas à réprimander méchamment son fils ainé Bernard, voire à le frapper violemment. Elle est très sévère avec lui depuis sa plus tendre enfance. Elle n'acceptait pas qu'il fît la moindre erreur dans ses études, même si ses résultats étaient déjà excellents. De plus, elle choisissait ses vêtements et amis. Si Bernard désobéit à l'un de ses ordres, elle entre dans une colère bleue. Elle a profité de la mort de son mari et de la détresse de son fils devant ses nouvelles responsabilités à la tête de la Fondation Orion pour corrompre le cœur de Bernard et pervertir les idéaux.

Elle ne prête aucune attention à son deuxième fils Froy. Peu importe ce qu'il fait ou ce qu'il lui arrive, elle s'en fiche complètement et ne s'occupe que de Bernard.

Autrefois, elle accompagnait son mari dans tous ses déplacements à travers le monde. Elle avait pour objectif de faire que tout le monde se comprenne un jour. Contrairement à Valentin, elle n'avait pas pour objectif d'aider les pays pauvres. Tout ce qui l'intéressait était de s'enrichir. À chaque fois qu'elle arrivait dans un nouveau pays, elle menait une enquête très approfondie sur sa situation économique. Ainsi, elle a pu établir des négociations toujours plus avantageuses, augmentant de plus sa fortune et celle de la Fondation Orion. Evidemment, son mari n'était pas au courant de ses activités. Elle n'hésitait pas non plus à pirater de nombreux systèmes gouvernementaux pour avoir accès à toutes ces données.

Il y a 10 ans, Monsieur Yi a découvert les manigances de cette femme, qui utilise la Fondation Orion pour s'enrichir. Quand ce dernier a tenté de révéler la vérité au monde entier, Irina l'a éliminé avec facilité en utilisant son influence pour l'exclure du monde du football et étouffer l'affaire.

Un jour, pendant l'un de ses voyages d'affaire dans un pays extrêmement pauvre, elle tomba sur un fichier top secret, qui lui dévoila que ledit pays avait utilisé toutes ses ressources dans le développement et la production secrète d'armes. Ce pays avait aussi de nombreux pactes de non-agression avec d'autres pays. Elle fut stupéfaite quand elle a découvert que ce n'était pas un cas isolé et que d'autres pays, soi-disant trop pauvres pour aider leur population, étaient dans la même situation. Elle fut écœuré par tout cela et pensa que le monde entier avait trahi et manipulé son mari pour qu'il les aide. Pourtant, ce même monde avait bel et bien toutes les finances nécessaires pour aider la population. Seulement, les gouvernements préféraient préparer une guerre, dont les acteurs seraient les enfants aidés par la Fondation Orion, qui allaient un jour ou l'autre devenir des soldats ou des assassins.

Lorsqu'elle a dévoilé cette vérité à son mari, il ne pensa pas comme elle. Irina pensa que cette situation était ridicule et que la Fondation Orion devait aller plus loin dans l'aide. Elle la jugeait inutile par rapport aux réelles ambitions des pays du monde entier. Pour elle, la fondation se devait de détruire le monde pour en reconstruire un nouveau, un qui serait parfait. Valentin était plus optimiste, malgré ce que lui avait révélé sa femme. Il continua d'avoir confiance dans le monde actuel. Pour lui, ce monde était rempli d'espoir et pourra changer de lui-même. C'était sa profonde conviction.

Pendant qu'elle semblait tenir sincèrement à son mari, Irina changea d'opinion à son sujet. Pour elle, ce n'était au fond qu'un imbécile hypocrite. De cette divergence d'opinion est née une profonde fissure entre les deux, au point qu'Irina décida de quitter le domicile familial.

Lorsque Valentin est mort il y a 6 ans, son plan a commencé. Depuis lors, elle utilise la Fondation Orion pour détruire le monde actuel qu'elle juge rempli de mensonges. Son objectif est d'en créer un, qui sera "un idéal" selon elle.

Inazuma Eleven Orion

Elle apparait pour la première fois de dos dans une analepse de l'épisode 40. On découvre sa préférence pour son fils ainé Bernard.

À la fin de l'épisode 43, après le match entre le Brésil et le Japon, elle débarque furieuse dans la loge où se trouve Bernard. Elle lui demande des explications à propos de l'échec des joueurs brésiliens, qui sont l'élite personnelle de son fils. Ce dernier est surpris de la voir au stade et tente de se justifier, mais Irina n'accepte pas ses excuses et donne à Bernard deux violentes gifles. Son fils se remémore certains souvenirs douloureux de son enfance. On y apprend que depuis toujours, sa mère lui inflige une pression constante et qu'elle décide de tout. Visiblement traumatisé, Bernard se couche au sol et implore son pardon. Son fils cadet Froy est témoin de la scène. Il est horrifié par ce qu'il vient de voir. Irina le surprend, mais cela n'a pas l'air de la déranger qu'il soit désormais au courant du traitement qu'elle inflige à son grand frère.

Elle réapparait lors de l'épisode suivant où elle assiste au match entre le Japon et les Guardians of Queen, l'équipe d'Italie. Cette équipe est l'équipe personnelle d'Irina. Ils obéissent à n'importe quel ordre donné et font tout pour la protéger. Son fils Bernard est présent à ses côtés et est tétanisé par sa seule présence. Pour vaincre à tout prix Inazuma Japan, elle a fourni aux joueurs italiens des protections créées par la fondation, qui agissent sur les muscles permettant d'accroitre vitesse et force, afin de dépasser les limites physiques. Cependant, ces protections sont très dangereuses si elles deviennent hors de contrôle. Elles peuvent détruire les corps des utilisateurs. Irina s'absente de la loge pendant l'interruption du match causée par un violent orage. Lorsqu'elle revient, elle surprend Takuma Shinjou, qui tente de convaincre Bernard d'arrêter immédiatement l'usage des protections. Ses pas bruyants dans le couloir suffisent à terrifier son fils. Elle dit à Shinjou qu'il n'est qu'un traitre. En réponse, il lui explique que la fondation n'a plus besoin d'elle. Irina ne supporte pas ses remarques et le frappe si violemment qu'elle le projette contre un mur. Shinjou garde une sévère marque sur la joue. Elle vient d'utiliser une protection à son bras pour tester par elle-même la puissance de cet objet. Elle est encore plus convaincue qu'il faut continuer à les utiliser. Elle prend un air satisfait devant les horreurs qu'elle est en train de commettre, ce qui pétrifie Bernard, qui n'ose rien faire pour l'en empêcher.

Le match reprend. Irina affiche un sourire qu'elle n'avait jamais montré jusqu'à présent. Instantanément, sans raison apparente, un joueur italien se blesse gravement, ce qui inquiète Bernard. Elle est mécontente que son fils s'interroge sur ce qu'il vient de se produire. Elle finit par lui avouer que tout ce qui arrive fait partie de ses calculs. Son fils comprend que Shinjou disait la vérité sur les protections et que sa mère était consciente des risques, ce que confirme Irina. Pire encore, elle a délibérément tout planifié pour que les joueurs dépassent leurs limites, au point de se blesser gravement. Cela ne la dérange pas car selon elle, il est facile de remplacer des joueurs. Son seul objectif est de stopper le Japon, peu importe les moyens employés. Lorsque Petronio Patti, le capitaine italien, demande à ses coéquipiers de retirer leurs protections, il leur fait croire que l'ordre vient d'Irina. Cette dernière assiste à la scène depuis sa loge. Elle ne dit rien et continue de boire son thé. Elle a perdu son sourire. Bernard est ravi de voir les enfants s'amuser sur le terrain et ne peut contenir sa joie. Sa mère considère cela comme de l'impertinence. Lorsqu'il se rend compte de ce qu'il vient de faire, il est trop tard. Irina se lève de son fauteuil sans dire un mot et se dirige vers son fils. Elle se met en colère et frappe Bernard, qui est lui aussi projeté contre un mur. Après avoir vu la scène, les gardes du corps se mettent à discuter. L'un d'entre eux confirme que les mauvais traitements qu'elle inflige à son fils sont fréquents. À la mi-temps, elle se rend sur le terrain. Elle arrive dans le dos de l'entraineur italien, qui félicitait ses joueurs pour le football passionné qu'ils montraient. Lorsqu'Irina l'interpelle, l'entraineur ne sait plus quoi dire. Animé par la rage, elle le met K.O par un puissant coup et détruit en même temps la protection qu'elle portait. Elle annonce qu'il est viré et le remplace par Vladimir, l'espion qui avait été envoyé pour capturer Sonny. Les arbitres autorisent un tel changement car ils sont aussi sous ses ordres. Les joueurs remettent leurs protections et Irina retourne dans sa loge. La deuxième mi-temps commence. Elle est à nouveau satisfaite du spectacle qu'elle voit.

Lorsque le gardien remplaçant italien effectue un arrêt au péril de sa santé, Irina tourne la situation en dérision et dit à son fils qu'il s'agit d'un "bel arrêt". Les joueurs de Guardians of Queen sont tous mis à terre par Last Resort Σ. À cause des multiples dégâts reçus de l'utilisation intensive des protections, ils sont incapables de se relever et de continuer le match. Leur nouvel entraineur Vladimir doit donc déclarer forfait. La réaction d'Irina est très surprenante. Elle rigole, alors qu'on pouvait s'attendre à ce qu'elle soit déçue ou en colère après la victoire du Japon. Elle dit qu'elle avait pris en considération que ses joueurs italiens pouvaient perdre. C'est pourquoi, elle a prévu un plan B, qui s'activera lors de la finale et qui ne laissera aucune chance de victoire aux japonais. D'après Monsieur Yi, ce plan sera sans doute le plus sale et le plus ignoble de tous ceux qu'elle a déployés jusqu'à présent.

La finale commence. Irina est seule dans sa loge. Pendant qu'on assiste à un match de toute beauté entre Inazuma Japan et Perfect Spark, respectant les valeurs d'un football pur et honnête, elle décide d'activer son fameux plan, voulant montrer au monde entier ce qu'est pour elle le "vrai football". Les bracelets des joueurs russes avaient été préalablement modifiés. Lorsqu'elle appuie sur le bouton d'une télécommande tactile, ceux-ci commencent à diffuser un son indétectable à l'oreille humaine, mais qui interfère directement avec le subconscient pour les hypnotiser. Ce son est une chanson d'opéra auquel a été greffé l'ordre de pratiquer un jeu dangereux et agressif. Irina l'appelle "la musique du démon". Sekiya Tomoari parvient à pirater les bracelets pour couper la musique. Par ailleurs, elle avait anticipé qu'il comprendrait rapidement la situation et serait capable de désactiver le dispositif. C'est pourquoi, elle a fait en sorte que l'ordre soit greffé dans le subconscient des joueurs russes et y reste, malgré l'arrêt de la musique. Elle est extrêmement contrariée quand Mark Evans sort les russes de leur transe grâce à sa détermination et sa mythique et sincère phrase "Jouons au football !". Elle n'avait visiblement pas prévu qu'une telle chose était possible. Shawn Froste, Takuma Shinjou et Pampietta Scoglio (un inspecteur d'Interpol sous couverture) débarquent dans sa loge pour l'arrêter et lui révèlent qu'ils ont découvert, contrairement à ce que tout le monde pensait, qu'elle n'est pas intéressée par l'argent et cache un plus lourd secret. En réaction, elle sourit et appuie sur une touche de son téléphone portable qui active une alarme dans le stade. Son ultime plan est alors lancé.

Famille

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.